Fiche Pays Ethiopie

L’Ethiopie

Intitulé officiel du pays : Ethiopie
Capitale : Addis Abeba
Superficie : 1 127 127 km2
Population : 90 873 739 habitants
Peuples et ethnies : Il existe en Ethiopie de nombreuses communautés. Les Habesha, les Amhara, les Oromos et les Tigrés, les Afars, les Beta Israël et les Somalis sont les ethnies les plus importantes.
Langues : L'amharique est la langue de travail du gouvernement fédéral.
Religions : La majorité de la population est chrétienne mais on trouve aussi des Musulmans, des Juifs et des membres du mouvement Rasta. Dans les régions reculées les pratiques animistes sont encore très présentes.
Institutions politiques : L’Ethiopie est une république fédérale. Depuis 1995, l'Éthiopie est officiellement appelée : République fédérale démocratique d'Éthiopie (RFDE)
Président de la République : Girma Wolde-Giorgis


Histoire de l’Ethiopie

Berceaux de l'humanité

Considérée comme l'un des berceaux de l'humanité, l'Éthiopie est l'une des plus anciennes zones de peuplement humain. Les premières traces d'hominidés remontent à 3 ou 4 millions d'années. L'apparition de l'Homo erectus et de l'Homo sapiens dans la région se situe entre 1,7 million et 200 000 ans avant notre ère. Il existe assez peu de données sur l'Éthiopie sous l'antiquité qui semble avoir fait partie du pays de Pount (-3000 - -1000)..


Le royaume d'Aksoum

Le royaume d'Aksoum constitue le premier grand État connu d'Afrique, sa capitale, Aksoum, est une ville cosmopolite où vivent des Juifs, des Grecs et des populations d'Arabie du Sud. Situé au bord de la mer Rouge, le royaume prospère grâce à l'exportation de produits primaires, se développe autour du commerce et commence à contrôler les principales routes maritimes passant par la région. L'élément caractéristique d'Aksoum est la pratique de l'écriture avec le développement de l'alphabet éthiopien. Vers 330


Les Salomonides

Vers 990, le royaume aksoumite s'effondre définitivement. En raison de la progression de l'Islam depuis les côtes, les Chrétiens sont repoussés vers l'intérieur des terres et divers prétendants s'affrontent pour le contrôle du centre du pays
Vers 990, le royaume aksoumite s'effondre définitivement. En raison de la progression de l'Islam depuis les côtes, les Chrétiens sont repoussés vers l'intérieur des terres et divers prétendants s'affrontent pour le contrôle du centre du pays
En 1270, le dernier souverain zagwé, Yetbarek, est renversé par Yekouno Amlak. L'arrivée au pouvoir de ce dernier marque l'instauration de la dynastie salomonide qui perdure symboliquement de façon presque continue jusqu'en 1974


Les menaces étrangères

De 1855 au début du XXe siècle, trois souverains importants se succèdent. Le premier est Téwodros II qui lance le processus d'unification et de centralisation du pays qui prend fin en 1974, avec la chute de Haile Selassie I
L’ouverture du canal de Suez favorise les convoitises étrangères sur son Empire qui le détournent des questions de politique interne. De 1875 à 1889, il défend les frontières éthiopiennes contre trois pays : les Égyptiens, auxquels il inflige une lourde défaite en 1875-1876. Ensuite, les Italiens, installés à Metsewa depuis 1885, sont vaincus à la bataille de Dogali en 1887. Enfin, les troupes madhistes, battus en 1889.


Géographie de l’Ethiopie

Située sur la partie africaine du grand rift, abritant la dépression de l'Afar au point de rencontre de trois plaques tectoniques et drainant les principaux cours d'eau de la corne de l'Afrique, l'Éthiopie dispose d'un environnement très diversifié. La topographie s'étend ainsi du désert du Danakil à 120 m sous le niveau de la mer aux sommets enneigés du mont Ras Dashan culminant à 4 543 m. Le relief du pays combinant hauts plateaux (notamment le plateau central situé à une altitude variant entre 1 800 et 3 000 m), massifs et canyons escarpés, régions volcaniques, savanes, zones désertiques et hautes plaines verdoyantes.
De par son positionnement en zone tropicale, son relief et sa proximité avec l'océan Indien, l'Éthiopie possède une large variété de climats. Globalement, seules les régions du Sud-Ouest disposent d'un climat de type tropical, les climats sur les autres zones étant influencés par l'altitude et la mousson de l'océan Indien


Economie de l’Ethiopie

D'une superficie de plus d'un million de kilomètres carrés, l'Éthiopie dispose de 65 % de terres arables. Les 14 rivières importantes ou moyennes traversant le pays constituent par ailleurs des ressources en eau immenses. Le café arabica fait vivre 12 % de la population, lors de la période des récoltes, qui s'étire d'octobre à février. Le pays pourrait, dans quelques années, passer du sixième au troisième rang des exportateurs mondiaux de café arabica. Après une période de récession de l'économie en 2003, le PIB suit depuis 2004 une croissance supérieure à 6 % atteignant 8,2 % en 2006-2007 bénéficiant à des secteurs diversifiés de l'économie. Le PIB par habitant, en augmentation, reste faible à 1 346 $ en 2008. En décembre 2009, le magazine britannique d'économie The Economist prévoit la cinquième plus forte croissance mondiale en Éthiopie pour 2010, atteignant ainsi une croissance à deux chiffres pour la septième année consécutive


t

150

créateurs de voyages

r

17331

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

114384

voyageurs nous ont fait confiance

Haut