Fiche Pays Mozambique

Le Mozambique

Intitulé officiel du pays : Mozambique
Capitale : Maputo
Superficie : 801 590 km²
Population : 21 284 701 habitants
Peuples et ethnies : Le Mozambique est une mosaïque de cultures qui a connu plusieurs vagues d’immigration dans son histoire et l’on retrouve parmi la population des origines Portugaises, Indiennes et même chinoises. La plupart des Mozambiquiens sont tout de même d’origine africaine et constituent 99.68% de la population totale. On trouve comme principales ethnies les « Yaos », « Macuas », « Angones »…
Langues : Portugais
Religions : Plusieurs religions cohabitent au Mozambique, 24% de la population est catholique, 19% est chrétienne Zioniste, les musulmans représentent 18% de la population, les autres religions 17% et le reste (environ 22%) ne pratiquent aucune religion.
Institutions politiques : Le Mozambique est une république avec un président élu pour un mandat de 5 ans.
Président de la République : Armando Guebuza


Histoire du Mozambique

Les premiers habitants

Comme pour ses voisins d’Afrique Australe, les premiers habitants du Mozambique furent les Bushmen ou San, un peuple de chasseurs cueilleurs. Ceux-ci furent repoussés dans le sud vers l’an 200 à 300 par les bantoues, des peuplades plus avancées venues d’Afrique équatorial. Au VI siècle, les Swahili arabes établirent des comptoirs pour le commerce de l’or, du fer et du cuivre.


L’arrivée des explorateurs et la colonisation

Les portugais atteignirent le Mozambique à la fin du XVe siècle avec l’arrivée de Vasco de Gama sur l’Ile du Mozambique, ils établirent rapidement des comptoirs commerciaux protégés par des forts. Attirés par les gisements d’or, leur influence s’étendit peu à peu vers l’intérieur du pays et le long du Zambèze, où ils établirent d’autres postes de commerce et commencèrent à s’approprier des terres pour l’agriculture. C’est seulement à partir du XXe que des chefs tribales commencèrent à résister aux agissements autoritaires des colons et un soulèvement par les armes débuta en 1964, menant à l’indépendance du pays en 1975 avec l’établissement de la République du Mozambique.


La guerre civile

En 1976, une guerre civile éclate sur fond de guerre froide entre les partisans du Front de Libération du Mozambique au pouvoir (de doctrine marxiste soutenu par l’URSS) et ceux de la Résistance nationale du Mozambique (RENAMO), entrainés en Rhodésie et soutenus par l’Afrique du Sud de l’apartheid et les Etats Unis. Ce conflit de 17 ans, un des plus meurtriers d’Afrique fit 1 million de mort et expatria 1 400 000 réfugiés. Avec la fin de la guerre froide, des négociations virent le jour et la guerre prit fin avec les accords de Rome en 1993. Le pays est alors en ruine et extrêmement appauvrit, il mit plusieurs années à s’en relever.


Géographie du Mozambique

Le Mozambique est entouré par la Tanzanie au nord, la Zambie et le Malawi au nord-ouest, le Zimbabwe à l’est et l’Afrique du Sud. Il se concentre sur 2000 km de littoral sur l’Océan Indien où la population est majoritairement concentrée. Le centre est composé de savane coupée par des fleuves descendants des plateaux du centre de l’Afrique Australe. Lorsque l’altitude augmente, les terres se couvrent d’une végétation dense. Le Monte Binga culmine à 2 436 m. Outre la faune sauvage existante sur terre et dans les réserves et parcs du pays, le paysage côtier du Mozambique, avec ses îles et ses lagons, abrite une faune aquatique riche que l’on peut observer en faisant de la plongée, du snorkling, de la pêche …


Economie du Mozambique

Le Mozambique a connut une croissance de 7% en moyenne de 1998 à 2008 et il est devenu une destination de premier plan pour les investissements étrangers en Afrique Australe. La répartition du PIB se fait comme suit : agriculture et pêche (28%) ; industrie : (30%) ; services : (42%). Aujourd’hui les secteurs de la construction et celui des transports et des télécommunications enregistrent une forte croissance. Le pays abrite des ressources qui offrent un réel atout au développement mais celles-ci sont encore mal exploitées ; on peut lister l’énergie (gaz, hydroélectricité, pétrole en off-shore), les mines (charbon, titane, or, pierres précieuses), l’agriculture, la sylviculture, la pêche, le tourisme. Il se place parmi les pays les plus pauvres du monde (172ème rang sur 177 dans l’indice de développement humain du PNUD 2007) et l’aide internationale couvre plus de 50% du budget de l’Etat. Le manque criant d’infrastructure, la corruption et les aléas climatiques sont autant de freins au développement. Le gouvernement mozambicain a fait de la lutte contre la pauvreté sa priorité à travers le « Plan d’action quinquennal pour la réduction de la pauvreté absolue ».


t

150

créateurs de voyages

r

17085

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

112761

voyageurs nous ont fait confiance

Haut