Fiche Pays Namibie

Le Namibie

Intitulé officiel du pays : Namibie
Capitale : Windhoek
Superficie : 825 000 km²
Population : 2 100 000 habitants
Peuples et ethnies : Le pays est une mosaïque ethnique comprenant entre autres les Ovambo (50%) ; les Kavango (9%) ; les Herero/Himbas (7%) ; Afrikaners et Allemands (6%) ; le peuple San ne représente plus que 1% de la population
Langues : Anglais, allemand, afrikaans, Oshiwambo
Religions : Le christianisme est la religion principale et est représenté par 80% de la population, avec une majorité de Luthériens. Des ethnies du nord (principalement Himba et San) ont conservé des pratiques animistes.
Institutions politiques : La Namibie est une république parlementaire dont le président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois
Président de la République : Hifikepunye Pohamba


Histoire du Namibie

A l’origine

L’histoire jusqu’à notre ère reste floue mais des traces archéologiques découvertes dans le désert du Namib attestent de la présence de l’homo erectus dans la région il y a environ 750 000 ans. C’est le peuple des Khoi Khoi qui, après avoir dominé les San, constituèrent le principal groupe ethnique de la région jusqu’à l’an 1500 et l’arrivée des Herero originaires de la vallée du Zambèze. Plus nombreux, ceux-ci prirent rapidement le dessus sur toutes les minorités de Namibie jusqu’au moment où un autre peuple bantoue, les Ovambo, s’installèrent en Namibie.


Le processus de colonisation

Les portugais débarquèrent les premiers à Cape Cross en 1486 où Diogo Cão construisit une croix en pierre. Plus tard, les explorateurs Hollandais commencèrent à explorer la côte désertique. Mais cette région inhospitalière tint les grandes puissances à distance pendant longtemps et c’est seulement au début du XIXe que les premières missions Hollandaises furent implantées. Les britanniques ne tardèrent pas à s’intéresser à la région et annexèrent les Iles Guano en 1867 puis Walvis Bay en 1878.
> L’arrivée des allemands se fit discrètement, par des investissements commerciaux, puis la zone fut placée sous protectorat afin de pacifier les conflits incessants entre Herero et Nama (ou Khoi Khoi). Dès 1892, les premiers fermiers allemands débarquèrent et acquirent des terres par expropriation, une entente avec les Portugais d’Angola et les Anglais du Botswana permit alors de délimiter les frontières de la Namibie.


L’occupation Sud Africaine

L’Afrique du Sud, sous la pression des Britanniques envahit la Namibie Allemande pendant la première guerre mondiale et fut mandaté d’administrer le pays à la fin de la guerre. Tout au long du XIX siècle, elle ne cessa de resserrer son emprise politique sur le pays en profitant des richesses diamantaires du fleuve orange. En Namibie, la politique d’Apartheid fit également des ravages, des Homelands furent aménagés pour la population noire dans le nord du pays, pendant que les terres du centre et du sud, propices à l’élevage, furent données aux blancs.


La lutte pour l’indépendance

Les exaspérations nées de ce régime injuste conduisirent à la lutte armée dans le Nord du pays dès 1966, et le combat du SWAPO (Organisation du peuple du Sud Ouest Africain) pour l’indépendance reçu le soutient logistique de l’Angola. L’Afrique du Sud envahit alors l’Angola, qui reçut le soutient des troupes de son allié marxiste Cubain. En 1988, lassés par cette guerre interminable et couteuse, Cuba, l’Angola, le SWAPO et l’Afrique du Sud établirent un accord de retrait des troupes et de transition vers l’indépendance de la Namibie, qui fut finalement votée en mars 1990.


Géographie de la Namibie

La Namibie est un pays des grands espaces qui offre des territoires sauvages et préservés très peu peuplés par les hommes. Il se partage en cinq grandes régions : la façade maritime, bordant 1500km de côtes et qui abrite le plus vieux désert du monde avec ses dunes rougies, les plus hautes du monde.
Le centre du pays, variant entre 1500 et 2573 m, constitue le haut plateau montagneux. Il s'étend du Kaokoland au nord, au canyon de Fish River au sud.
A l'est de la Namibie se trouve le grand désert du Kalahari, transfrontalier avec l’Afrique du Sud et le Botswana. Le bushmanland, situé au nord du Kalahari, est un territoire composé de savane abritant des baobabs, acacias, palmiers… La bande de Caprivi : située au nord est du pays, cette étroite bande de terre excentrée traverse les forêts de mopanes et de palmiers, en direction des chutes victoria et du parc de chobe au Botswana. Peu fréquentée, elle abrite pourtant des réserves naturelles avec une faune riche.


Economie de la Namibie

La principale ressource du pays provient de son sous-sol et de ses nombreuses mines d'uranium, de cuivre, d'argent ou de diamants. Ainsi, le revenu lié à l’exploitation du diamant représente 40% du PIB du pays. Le secteur de la pêche est également un pilier de l’économie, dont les recettes à l’exportation représentent 30% du total. Son économie est assez fragile dans le sens où elle est peu diversifiée et très dépendante de son commerce extérieur, des fluctuations des cours des matières premières qui sont sa principale source de revenu, mais aussi de la santé économique de son principal partenaire l’Afrique du Sud. Il faut noter que le Sida qui sévit fortement (environ 21% de la population) est un frein considérable à son développement économique. Le tourisme quant à lui, représente 2% du PIB (hôtellerie et restauration) et est une importante source de devises étrangères. Le gouvernement prévoit des investissements conséquents mais raisonnés, qui s’inscrivent dans un schéma de développement d’un tourisme responsable.


t

150

créateurs de voyages

r

17331

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

114384

voyageurs nous ont fait confiance

Haut