Informations Covid-19

Ascension du Kilimandjaro

Que vous soyez alpiniste expérimenté ou débutant, il est un sommet incontournable dès que l’on pose les pieds sur le continent africain : le Kilimandjaro. Un séjour au Kenya peut être une excellente opportunité pour gravir le toit de l’Afrique en solo ou en groupe.

C’est l’occasion de découvrir le pays autrement, d’assister à des levers et couchers de soleil inoubliables, de ressentir la puissance du lieu. Une ascension du Kilimandjaro  peut aisément s’organiser pour pratiquer sa passion autrement et avoir la possibilité de se dire « je l’ai fait ! ».
Lire la suiteRéduire

  
Idées de voyages 100% personnalisables passant par Mount Kilimanjaro National Park :

Ascension Kilimandjaro depuis le Kenya : quand partir ?

 

Le Kilimandjaro fait partie des 7 sommets les plus courus au monde. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux alpinistes rêvent de gravir ses 5895 mètres. Plusieurs voies sont disponibles aux aventuriers logeant au sud du Kenya.

Quand monter le kilimandjaro ?

Mais avant de choisir sa voie, il est capital de bien sélectionner la période durant laquelle vous pourrez découvrir ces panoramas de rêve. Comme partout, ce sont les conditions météo qui vont régir votre ascension. La montagne se situe en Tanzanie au cœur de l’Afrique, sur l’Équateur. Mais elle est facilement accessible depuis le Kenya. Même s’il fait chaud en bas, vous pourrez rencontrer des températures très basses en haut, allant jusqu’à -20°.

Quatre saisons s’imposent dans la région et sur son point culminant : les saisons des pluies et les saisons sèches. Les saisons des pluies se divisent en petite et grande saison des pluies de la fin octobre au début du mois de décembre. Comme son nom l’indique, la petite saison présente des précipitations irrégulières qui peuvent devenir gênantes lors d’une ascension surtout pour observer le panorama qui sera bien souvent totalement bouché. Au départ de l’ascension, la forêt tropicale sera très dense et humide. Les nuages restent présents mais se dispersent généralement en fin de journée pour offrir une vue sublime. En décembre, les alpinistes rencontrent très souvent des orages violents surtout s’ils gravissent les pentes nord et ouest.

La grande saison des pluies est elle aussi à éviter. Elle s’étale de fin mars à fin mai. Les pluies sont alors beaucoup plus abondantes et peuvent durer une journée entière. Au sommet, elles peuvent se transforment en neige. Les pluies sur les pentes basses peuvent s’avérer piégeuses. Les saisons sèches garantissent un trek de meilleure qualité, même s’il est important de signaler que des précipitations légères peuvent toujours survenir. Le mois le plus sec est juillet.

Kilimanjaro temperature

En ce qui concerne les températures, elles restent constantes tout au long de l’année. De janvier à mars et entre octobre et décembre - l’été austral -, vous rencontrerez les températures les plus chaudes - autour de 25° en bas. De juin à août, elles baissent et tournent autour de 20°.

Pour réussir sa Kilimandjaro ascension dans les meilleures conditions climatiques, vous avez donc le choix et pouvez planifier votre trek de janvier à début mars ou encore de juin à octobre. Les précipitations sont alors plus faibles et les températures agréables. Le matin, le ciel est sans nuage et offre une vue saisissante sur les environs. Privilégier la saison sèche qui débute au mois de juin permet de profiter de températures fraiches mais surtout d’un ciel totalement dégagé. Le mois d’octobre, même s’il est sec et chaud, peut ne pas être le meilleur choix car de nombreuses brumes restent accrochées au sommet.

Le climat en montagne se divise également selon l’altitude. En bas, vous rencontrerez une forêt dense, humide, où les températures varient entre 15 et 25°. En poursuivant votre ascension, vous passerez par une zone plus sèche, où les températures oscillent entre 10 et 18°. Au-dessus de 3300 mètres, vous passerez vos journées sous des températures beaucoup plus froides - les nuits sont glaciales. En journée, les températures négatives sont reines - -4 le jour et -10 la nuit. Pour résumer, si vous avez le choix pour profiter au mieux de votre ascension au Kili, évitez les mois de mars, avril, mai, juin et novembre.

 

Mont Kilimandjaro trek depuis le Kenya : combien de temps ?

Le trek Kilimandjaro part généralement de la Tanzanie. Plusieurs voies y sont accessibles d’une durée allant de 5 jours à 10 jours. Depuis le Kenya voyage, il faudra impérativement rejoindre une de ces voies pour réaliser l’ascension. Aucune véritable voie n’est en effet proposée depuis le territoire kényan.

Il est ainsi possible de rejoindre Arusha - il existe des navettes -, au pied du célèbre sommet et d’emprunter la voie Machame qui vous demandera 7 jours d’effort. C’est le seul itinéraire qui parcourt 60 kilomètres. Comptez autour de 6 heures de marche par jour - les deux derniers jours demandent plus d’efforts avec 10 heures de marche - avec un dénivelé oscillant entre +730 mètres et + 1200 mètres au quotidien. C’est l’itinéraire idéal pour découvrir la montagne dans sa globalité. Elle propose en effet un sentier pour la montée et un autre pour la descente. Le parcours est sauvage et il faudra camper pour vous reposer. Mais le panorama est unique avec la forêt équatoriale, les plateaux rocailleux, les espaces glaciaires - Uhuru Peak - ou encore le paysage incroyablement déroutant de Barafu qui vous transportera sur une autre planète.

Si vous ne désirez pas visiter la Tanzanie, une seule possibilité s’offre à vous : rejoindre la voie Rongaï depuis Oloitokitok - à 58 km de l’aéroport d’Amboseli. De Rongaï Gate à 600 mètres d’altitude, il vous faudra 6 jours pour gravir le sommet. Elle peut être couplée avec une descente rapide par la voie Marangu lors d’un circuit découverte couplé du Kenya et de la Tanzanie. Il faut compter 7 heures de marche par jour. L’itinéraire reste le plus sauvage et il offre une totale immersion dans le monde de la montagne. Cette voie est peu fréquentée. Les aventuriers qui l’empruntent seront éblouis par la flore incroyable qui jalonne le parcours. De somptueux lacs reflètent les sommets. Vous traverserez le Kikewela et ses plaines désertiques, vous émerveillerez devant le Mawenzi Hut, un volcan effondré extraordinaire et le Kibo, un sommet aux paysages lunaires. Le Uhuru Peak se profile et vous gravirez le sommet du massif dès le lendemain pour atteindre le Kilimandjaro et découvrir un panorama totalement unique.

Mais avant de grimper, il est important de se reposer pour s’acclimater au mieux aux conditions locales. On ne gravit pas le Mont Kilimandjaro en descendant de l’avion ! Il faudra donc prévoir quelques jours supplémentaires pour vous préparer au mieux avant l’ascension. Celle-ci est en effet réservée aux bons marcheurs. De plus, une fois sur place, pourquoi ne pas en profiter pour visiter une réserve naturelle. N’hésitez pas à découvrir Amboseli et ses Big Five ou un peu plus loin Tsavo. C’est ainsi l’occasion de profiter au mieux de votre présence sur le territoire en découvrant les merveilles que le pays renferme. Ces extra influent naturellement sur le ascension Kilimandjaro prix mais méritent d’être vécus.

 

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
t

150

créateurs de voyages

r

22155

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146223

voyageurs nous ont fait confiance

Haut