Informations Covid-19

Le Désert du Kalahari

Le Kalahari est la plus grande étendue de sable au monde. Ce désert est tellement grand qu’il est partagé par trois pays, à savoir l’Afrique du Sud, la Namibie et le Botswana.

Bien qu’un climat sec règne dans cette immense étendue désertique, la vie sauvage a tout de même réussi à s’y adapter, à y vivre. En effet, on trouve dans le désert de Kalahari de nombreuses réserves naturelles dans lesquelles vous pouvez faire des safaris avec des professionnels ou des peuplades locales comme guide : les bushmen. Si vous voulez savoir où se trouve le désert de Kalahari ? C’est par ici que ça se passe.
Lire la suiteRéduire


Où se trouve le désert du Kalahari ?

Certains scientifiques refusent que le Kalahari soit considéré comme un désert, car la végétation y est très abondante, mais cela ne semble pas suffire à convaincre le monde. Oui, pour nous tous, cet endroit magique demeure l’un des plus beaux déserts que les forces de la nature n’ont jamais conçus.

Pour ainsi dire, le désert de Kalahari est localisé entre les bassins des fleuves Orange et Zambèze. Elle couvre une immense partie du Botswana avant de s’étendre vers la Namibie et l’Afrique du Sud pour totaliser une superficie de 900 000 km². Il s’agit donc de la plus énorme étendue de sable au monde. Quant au bassin de Kalahari qui est d’une surface de 2.5 millions de km², elle recouvre une bonne partie du Botswana, de la Namibie, de l’Afrique du Sud, de la Zambie, de l’Angola, du Zimbabwe et enfin de la République démocratique du Congo.

Cette végétation qui s’évertue à pousser dans le désert de Kalahari est en fait une savane xérique qui occupe une superficie totale de 600 000 km². Dans le nord de ce désert, on retrouve des forêts sèches d’acacias et de teck rhodésien qui recouvrent une superficie de 300 000 km². Encore plus au nord, en dehors du désert de Kalahari, mais toujours dans le bassin de Kalahari, il règne une végétation halophyte qui s’adapte aux lacs salés du pan d’Etosha et celui de Makgadikgadi, ainsi qu’une végétation qui s’adapte aux eaux douces du delta de l’Okavango par exemple. On y répertorie également plus de 150 espèces d’oiseaux, dont les flamants roses, les flamants nains, les oryx, les gazelles, les koudous, les springboks et bien d’autres animaux encore. C’est principalement pour ces multiples raisons que certains scientifiques refusent que le Kalahari soit considéré comme un désert, car techniquement, un désert est un endroit dépeuplé où ne peut survivre que très peu de végétation.

Outre sa riche faune et flore, le désert de Kalahari est habité par les plus anciens habitants de l’Afrique australe : les Bochimans qui sont appelés à tort les Bushmen, mais dont l’usage est passé dans la langue. Les plus chanceux des visiteurs auront l’opportunité de rencontrer ce magnifique peuple dont les coutumes n’ont guère changé depuis des milliers d’années.

Ou se situe le Kalahari et comment y aller ?

Pour se rendre dans le Kalahari, il vous faut d’abord arriver en Afrique du Sud ou dans l’un des nombreux pays qui partagent ce désert. Cependant, le plus court chemin vers cette immense étendue de sable se fait depuis Johannesburg. Même si vous aimez l’aventure et que vous êtes très à l’aise avec les cartes et les GPS, il est fortement conseillé de voyager avec un guide francophone une fois sur place. D’ailleurs, il est toujours intéressant de voyager avec une personne qui connaît du bout de ses doigts l’histoire d’un pays. Écouter un guide raconter des anecdotes sur l’histoire du désert de Kalahari s’avèrera très instructif.

À l’instar de tous les déserts du monde, le relief du désert de Kalahari est accidenté et imprévisible. Un 4 x 4 sera donc de rigueur pour le voyage. De nombreuses agences locales mettent en location de puissants véhicules grâce auxquels vous allez pouvoir couvrir plusieurs centaines de kilomètres dans le confort le plus total. Comme toujours, il faudra prendre soin de faire des comparatifs et voir quelles sont les agences qui méritent votre confiance. Si vous le souhaitez, vous pouvez louer un 4 x 4 équipées camping qui vous permettra de passer quelques nuits en plein désert. Est-ce sans danger vous demandez-vous ? À priori oui, mais pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de camper dans les zones dédiées des réserves.

Découverte du désert avec les bushmen

Le top du top au cours d’un voyage dans le désert de Kalahari serait de rencontrer l’une des nombreuses tribus de Bushmen qui habitent le désert de Kalahari. Cette immense étendue de terre aride et hostile, ils ont en fait leur lieu de vie. Les traditions de ce peuple n’ont pas beaucoup changé au cours de ces derniers 40 000 ans. Ainsi donc, les Bushmen connaissent le Kalahari mieux que personne. Survivre dans ce désert n’est pas évident, c’est pour cela qu’il est vivement recommandé de toujours vous faire accompagner.

Voyez cette rencontre avec les Bushmen du Kalahari comme une occasion de les comprendre et de les venir en aide. En effet, les Bushmen sont un peuple de chasseurs-cueilleurs qui ont été dépossédés de leur droit par quelques États africains. Aujourd’hui, ils préfèrent l’appellation de San à Bushmen qu’ils renient en raison de sa connotation coloniale. Certaines tribus se surnomment elles-mêmes « ceux qui suivent l’éclair » du fait qu’ils suivent les mêmes déplacements que la pluie. Leur langue, le khoisan, est parlée par des guides, l’interaction avec ce magnifique peuple est donc possible.

La plupart des tribus Bushmen demeurent craintives à l’égard des étrangers, il est tout à fait normal qu’ils se montrent méfiants. Néanmoins, les Bushmen que vous aurez le plaisir de côtoyer sont acclimatés à la présence des touristes. Connue pour leur sagesse et leur sens de l’humour, votre rencontre avec les Bushmen sera la plus merveilleuse expérience humaine que vous aurez l’occasion de vivre pendant votre séjour dans cette partie de l’Afrique.

Diverses agences de tourisme travaillent avec le Kalahari Bushmen. En contrepartie d’une redevance, vous partirez en excursion dans un village typique de Bushmen et vous pourriez même y rapporter de beaux objets souvenirs en plus des photos.

Quand partir pour le Kalahari ?

Le désert de Kalahari occupe une très vaste partie du Botswana et de l’Afrique du Sud. Quand partir en Afrique du sud pour ce désert? Il a été certifié depuis de nombreuses années que cette région est la plus sèche au monde bien qu’elle connaisse tout de même une saison des pluies qui est relativement courte. Si la saison sèche s’étale sur environ huit mois, la saison humide dure entre un et quatre mois seulement. C’est en partie grâce à cette courte saison humide que le désert de Kalahari parvient à se couvrir de végétation.

La zone sud-ouest du désert de Kalahari est la plus aride. La pluviométrie annuelle peine à y atteindre les 110 mm. Au nord et à l’est se trouvent de grandes forêts et des savanes, la pluviométrie y atteint les 500 mm par an. Dans le sud-ouest de ce désert règne un climat kalaharien à tendance subtropical. Si pendant les mois les plus froids, le climat est semi-aride (il y fait encore assez chaud). Sous l’influence du climat tropical sahélien, les températures en hiver sont assez frais.

Comme le désert de Kalahari se trouve en haute altitude (entre 600 et 1600 m), il dispose de températures beaucoup plus fraîches en comparaison aux autres déserts de la zone du sahel par exemple. Entre juin et août, la nuit est si glaciale que des gelées apparaissent. C’est aussi grâce à son altitude que ce désert s’offre des mois d’été chauds, mais toujours supportables. Curieusement, il est rare que la température dépasse le seuil des 29 °C. Ainsi, la meilleure période pour découvrir ce désert est celle qui suit la saison des pluies, car non seulement la chaleur n’est pas étouffante en journée, mais les nuits sont fraîches. Aussi, les routes sont de nouveau praticables.

Quel autre désert en Afrique du Sud ?

Aucun des déserts africains ne se ressemble. Si le Sahara semble être une immense étendue de sable qui s’étale jusqu’à l’infini, le Kalahari est un désert qui est recouvert d’une végétation et où les animaux continuent à vivre. Un autre type de désert existe en Afrique du Sud : il s’agit du Namaqualand qui a la particularité d’abriter une zone où prospère des fleurs sauvages qui s’accaparent de magnifiques couleurs pendant la période de la floraison. Ce kaléidoscope de couleurs est l’un des panoramas les plus pris en photos en Afrique du Sud. C’est pour cela que ce territoire aride est appelé le désert fleuri d’Afrique du Sud. C’est l’un des spectacles naturels les plus beaux au monde.

Ce désert Afrique du Sud est situé entre les régions arides qui sont très riches en flores bulbifère. Ce désert ne rassemble pas moins de 3500 espèces de plantes dont un millier est endémique de la région. Pendant les journées où le soleil est présent, ces fleurs ont leurs corolles ouvertes pendant 10 à 16 heures par jours et elles se dirigent toutes vers le soleil. Malheureusement, ces fleurs restent fermées si le temps est brumeux. Pour profiter de ce magnifique spectacle, il faudra vous y rendre pendant la saison chaude. Le climat du Namaqualand est de type aride et sec. Si en hiver, la température varie de 8 °C à 18 °C, en été elle va de 17 °C à 30 °C. La chaleur y est toujours supportable.

L’endroit le plus propice pour admirer ce désert de fleur se trouve à une trentaine de kilomètres de Kamieskroon. Il s’agit de la réserve de Skipald Wild Flower qui est englobé dans le parc national de Namaqua. Faisant plus de 60.000 hectares, cet espace est caractérisé par des affleurements de roches plates ou rondes granitiques qui sont séparés par des sables alluviaux.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
t

150

créateurs de voyages

r

22159

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146249

voyageurs nous ont fait confiance

Haut