Economie en Afrique

Doté de nombreuses richesses naturelles, le continent africain est un territoire au fort potentiel. Pourtant, l'économie de l’Afrique est en net recul en raison d'un développement encore trop récent, une faible industrialisation et des infrastructures insuffisantes. Le tourisme, pour sa part, connaît une croissance prometteuse dans certains pays.

Le niveau de vie en Afrique

Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Afrique :

Coût de la vie

Contre toute attente, le coût de la vie est particulièrement élevé dans certains pays d'Afrique. Les pays comme la Zambie et le Zimbabwe ont un coût de la vie relativement élevé, alors que l'Ethiopie et le Mozambique sont moins élevés dans ce classement. Au Malawi, le coût de l'alimentation est de 57% moins élevé qu'en France, et les loisirs 59%. Le niveau de vie en Afrique est variable en fonction des nations prises en compte.

Evolution du niveau de vie des africains

De façon générale mais avec une progression inégale, le niveau de vie des africains a connu une croissance lors de la dernière décennie. Aujourd'hui, l'économie aidant, une partie de la population africaine gagne progressivement le rang de la classe moyenne, à savoir environ 34% (340 millions d'africains).Grâce à une hausse d'investissement dans les infrastructures mais aussi les ressources naturelles, l'accès aux commodités est facilité et les africains peuvent progressivement bénéficier de meilleurs revenus. Pour autant, la difficulté sera pour eux d'apprendre à gérer leur pouvoir d'achat par un budget.

La monnaie en Afrique

Beaucoup de monnaie en Afrique sont en circulation, dont voici quelques unes :

Monnaie d'Ethiopie

La devise nationale en Ethiopie est le BIRR Ethiopien (abbréviation ETB). Pour 10 ETB, il faut compter 0,422 EUR ou 0,48 USD. Les moyens de paiement courants lors d'un voyage dans le pays sont le dollar américain, l'euro et les chèques de voyage. En comparaison avec les dépenses courantes en France, sur 100 euros un éthiopien aura un coût de 61,3% sur les services identiques. En revanche le PIB est de 574$ par habitant (contre 21'175$ en France).

Monnaie de la Zambie

La monnaie nationale en Zambie est le KWACHA ZAMBIEN (ZMK). Pour acheter 1 ZMK, il faut compter 0.13 EUR ou 0.15 USD. Dans le pays, différents bureaux de change existent ; en revanche, les distributeurs de monnaie ne sont pas très courants. Le PIB par habitant est de 719$ et l'indice du coût de la vie s'élève à 54,6

Les médias en Afrique

Des accès encore limités

Les média en Afrique ne se sont pas développés de façon aussi rapide que sur les autres continents. Plusieurs causes expliquent ces phénomènes : tout d'abord, le taux d'alphabétisation n'est pas le même partout. Certains pays comme l'Ethiopie enregistrent un taux relativement faible de personnes sachant lire. De même, la liberté de la presse n'est pas égale, en raison de certaines lois qui limitent les possibilités d'expression envers le gouvernement. Certains pays avec une démocratie absente appliquent des peines d'emprisonnement lourdes, ce qui est le cas de l'Ethiopie.

Les principaux médias

Chaque pays dispose de différents quotidiens, dont certains sont à 100% contrôlés et publiés par l'Etat. Les médias qui couvrent la plus large audience sont les radios. Pour ce qui concerne la presse, l'accès est relativement limité en fonction du taux d'alphabétisation et de l'appartenance du média à l'Etat ou non. Au Mozambique, on note par exemple que la liberté d'expression est grandement encouragée, quand bien même le pays manque de moyens décents pour développer l'accès aux médias. Même dans ce pays où la politique ne s'ingère pas dans la presse écrite, cette dernière reste peu développée, au profit de la télévision et de la radio. Enfin, les réseaux sociaux commencent aussi à gagner progressivement du terrain sur le continent africain.

Les secteurs d’activité en Afrique

Le continent africain possède une quantité considérable de ressources naturelles, qui sont encore peu exploitées en raison d'un grand manque d'infrastructures. Le pays n'en profite pas non plus suffisamment, étant tributaire de contrats qui font l'affaire d'autres nations et sociétés. Si le chômage est malheureusement très important, environ 2/3 de la population est active dans le secteur primaire (agriculture). D'autres secteurs d'activité en Afrique sont en voie de développement, notamment les infrastructures (routes, télécoms) ainsi que les services, qui voient chaque année la part d'activités touristiques augmenter de façon importante.


L'avenir s'annonce prometteur pour l'Afrique, avec un fort potentiel économique et de nombreux défis à mener, tant du point de vue économique que médiatique. Bien trop souvent en retrait, le continent peut pourtant compter de plus en plus sur une dynamique internationale grandissante, grâce au tourisme mais également pour des raisons de partenariat économique d'envergure lié aux matières premières disponibles.


Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

22311

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

147252

voyageurs nous ont fait confiance

Haut