Fiche Pays Botswana

Le Botswana

Intitulé officiel du pays : Botswana
Capitale : Gaborone
Superficie : 581 726 km²
Population : 1 800 000 habitants
Peuples et ethnies : Le pays est majoritairement composé de Batswana, membres de l’ethnie Tswana (Botswana signifie « terres des Batswana ») ensuite vient les Bakalanga puis des populations moins représentées comme les Khoisan.
Langues : Tswana, Anglais
Religions : La religion principale est le christianisme (à 71.6%) incluant le protestantisme et le catholicisme, s’ajoute à cela les croyances traditionnelles…
Institutions politiques : République parlementaire dominée depuis l’indépendance par le Botswana Democratic Party.
Président de la République : Seretse Ian Khama


Histoire du Botswana

Les premières immigrations

Les fouilles archéologiques ont permit de dater une occupation du Botswana qui a commencé il y a 30 000 à 60 000 ans, marquant l’arrivée des homos sapiens en Afrique Australe. Ce peuple, appelé les Khoisan, à qui nous devons l’ensemble des peintures rupestres de la région, occupa donc une grande partie de cette Afrique Australe et orientale. On distingue les Khoi des San, les premiers étant des éleveurs, les autres des chasseurs cueilleurs que l’on rencontre dans le Kalahari aujourd’hui encore.
Vers -200 l’arrivée des bantoues, ces peuples venues d’Afrique de l’Ouest pour la plupart, marqua l’avènement de l’âge de fer dans cette région du monde. Les peuples bantoues étaient donc plus évolués, ils pratiquaient l’agriculture, étaient meilleurs à la guerre. Bien que la cohabitation fût en générale pacifique et basée sur l’enrichissement mutuelle, ils exerçaient une certaine domination sur les khoisan.


Origine des Tswana

Issus des peuples Bantoues, les Tswana (ou plutôt la sous catégorie des Batswana), qui forment la majorité de la population du Botswana migrèrent d’Afrique du Sud (région du Transvaal) au XVIème et XVIIème, une migration intimement liée aux guerres tribales que connut cette région (les guerres difaquane ou « de dispersion »).


La main mise des occidentaux

Les Batswana, bien implantés au Botswana, connurent ensuite une relative période de prospérité jusqu’à la fin du XIXème siècle. A cette date, les tensions augmentent avec les tribus Ndebele migrant d’Afrique du Sud et les colons Boers en quête de territoires. Les dirigeants du Botswana demande alors l’assistance des britanniques qui placent le pays sous protectorat (31 mars 1885), la partie sud est rattachée à la colonie du cap et fait maintenant partie de la province nord-ouest de l'Afrique du Sud. Dans les années qui suivirent, les sociétés privées britanniques tentèrent de s’approprier les terres pour l’exploitation des minerais, mais à l’inverse de ses voisins (l’Afrique du Sud et l’actuel Zambie et Zimbabwe), les souverains du Botswana résistèrent tant bien que mal à l’hégémonie de ces sociétés, jusqu’à la proclamation de l‘indépendance le 30 septembre 1966.


Géographie du Botswana

Le Botswana est un pays principalement plat, qui s’étend sur un plateau vallonné et situé entre 900m à 1300m d’altitude. Le pays n’a pas d’accès à la mer, enclavé entre la Zambie, l’Angola, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe. Bien que le désert du Kalahari, situé au Sud Ouest, couvre 80% du territoire, les paysages du Botswana sont d’une grande richesse…Parmi ses curiosités naturelles, les grands pans salés du Makgadikgadi surprennent par leur étendue, fascinent par leurs immenses cuvettes blanches formées par la disparition d’un gigantesque lac, autrefois alimenté par l’Okavango. Le célèbre delta de l’Okavango, second delta intérieur du monde couvre une superficie de 18 000km², c’est une mosaïque d’Iles, de chenaux, de marécages de roseaux et de papyrus, ainsi que des plaines herbeuses. Le survol du delta est idéal pour apprécier au mieux cette beauté naturelle, mais il est aussi possible de le parcourir à pied ou en mokoro (pirogue traditionnelle). La région de Chobe quant à elle, accueille une faune abondante ou des dizaines de milliers de zèbres et d’éléphants peuvent être observés…La rivière Chobe qui traverse la région éponyme, engendre un décor de végétation luxuriante et de plaines inondées, qui contraste avec l’aridité du Kalahari et l’atmosphère « désolée » des grands pans.


Economie du Botswana

Ce pays, qui lors de son indépendance en 1966 était l'un des vingt-cinq plus pauvres du monde, se classe désormais parmi les plus prospères du continent, avec une croissance moyenne stabilisée depuis, à 9%. Il bénéficie de la stabilité politique basé sur un modèle démocratique et la corruption est quasi inexistante. Sa richesse principale vient de son sous sol riche en diamant (3ème producteur mondial), en cuivre, nickel, mais aussi charbon et pétrole. L’élevage est également un pilier de son économie, mais le tourisme est vite devenu le second secteur par l’accumulation de devises étrangères. Le Botswana est devenu un modèle de développement en Afrique grâce à une administration efficace et une gestion raisonnée de ses ressources minières et touristiques. Pourtant, ce pays trop dépendant du secteur minier, doit aujourd’hui se diversifier en vue de l’épuisement de ces ressources, alors que le secteur industriel peine à se développer… D’autres défis sont à relever comme la baisse du chômage (entre 20% et 40%) et la lutte contre le sida qui fait des ravages (1 adulte sur 3 serait infecté)


t

150

créateurs de voyages

r

17587

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

116074

voyageurs nous ont fait confiance

Haut