Fiche Pays Mozambique

Le Mozambique

Nom officiel du pays : Mozambique
Capitale : Maputo
Superficie : 801 590 km²
Population : 25 900 000 habitants
Peuples et ethnies : Le Mozambique a été marqué par des invasions successives qui ont apporté leur culture et aujourd’hui la population est restée variée avec des Portugais, des Indiens ou des Chinois. Mais plus de 99 % de la population est d’origine africaine au Mozambique. Les grandes ethnies sont les Macuas, les Yaos et les Angones.
Langues : Portugais
Religions : Plusieurs religions existent au Mozambique, 24 % de la population est catholique, 19 % est Zioniste, 18 % sont musulmans, les autres religions représentent 17 % et les 22 % restants se déclarent non pratiquants.
Institutions politiques : Le Mozambique est une république avec un président élu pour un mandat de 5 ans.
Président de la République : Filipe Nyusi


Histoire du Mozambique

Les premiers habitants

Les premiers habitants du Mozambique, comme d’ailleurs partout en Afrique de l’Ouest, sont issus d’un peuple de chasseurs cueilleurs qui s’appelle les Bushmen ou les San. Cette population fut chassée plus au sud par les Bantoues qui venaient d’Afrique centrale. Dès le 6e siècle, les Arabes commencent à établir des comptoirs nécessaires à leur commerce (en particulier celui de l’or, du cuivre et du fer).


L’arrivée des explorateurs et la colonisation

Le Portugais Vasco de Gama a été le premier européen à débarquer sur les côtes du Mozambique à la fin du 15e siècle. Les Portugais vont rapidement installer des comptoirs qu’ils vont fortifier. Ils entreprennent alors de s’aventurer plus dans les terres poussés par la quête des gisements d’or. A l’intérieur du pays, ils s’organisent et commencent à cultiver la terre. Au 20e siècle, les tribus commencent à ne plus supporter la présence des colons et prennent les armes en 1964. Cela va avoir comme conséquence d’accéder à l’indépendance du territoire en 1975 et d’instaurer une république autonome.


La guerre civile

Un conflit éclate en 1976 entre deux partis politiques qui s’affrontent au cours d’une guerre civile. Le Front de Libération du Mozambique (qui est au pouvoir) est affidé à l’URSS et entretient une doctrine marxiste : il est opposé à la Résistance nationale du Mozambique soutenue par l’Afrique du Sud et les USA. La guerre va durer 17 ans et faire plus d’un million de morts : elle va déplacer plus de 1 400 000 de réfugiés. Les accords de Rome en 1993 marquent la fin du conflit, mais laissent un pays totalement ruiné qui doit mettre des années à se reconstruire.


Géographie du Mozambique

Les pays voisins du Mozambique sont au nord la Tanzanie, à l’est l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, et au nord-est le Malawi et la Zambie. La population du pays occupe majoritairement l’immense littoral de l’océan Indien (2 000 km de côtes). L’intérieur du pays est constitué de savane et de fleuves venant des plateaux de l’Afrique de l’Ouest. Sur les terres en altitude, on trouve une végétation fournie, le sommet le plus élevé est le Monte Binga qui fait 2 436 mètres. La faune du Mozambique est sauvage et on peut l’observer dans des parcs et des réserves. Sur la côte, les nombreux lagons et petites îles abritent également une faune aquatique variée, que l’on peut admirer en pratiquant la plongée ou le snorkeling.


Economie du Mozambique

La croissance économique du Mozambique est de 7 % entre 1998 et 2008 et cela attire ainsi les investisseurs. Le Mozambique a une économie basée sur la pêche et l’agriculture (28 % du PIB), sur les services comme le bâtiment, les transports ou les télécommunications (42 % du PIB) et sur l’industrie (30 % du PIB). Les ressources naturelles sont nombreuses mais encore mal exploitées. On y trouve du gaz, du pétrole en mer, du charbon, de l’or, du titane et des pierres précieuses. A terme, elles peuvent représenter un réel facteur de croissance. L’agriculture, l’hydroélectricité, la pêche, la sylviculture et le tourisme restent porteurs pour l’avenir. Mais actuellement le Mozambique reste un des pays les plus pauvres de la planète avec un IDH qui pointe au rang 172 sur 177. L’aide internationale permet d’assurer la moitié du budget du Mozambique. Le développement du pays est entravé par la corruption, le manque d’infrastructures et les caprices de la météo. Le gouvernement a choisi de combattre la pauvreté et a mis en place un plan d’action de cinq ans pour la réduire.


t

150

créateurs de voyages

r

20882

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

137821

voyageurs nous ont fait confiance

Haut