Fiche Pays Namibie

La Namibie

Intitulé officiel du pays : Namibie
Capitale : Windhoek
Superficie : 825 000 km²
Population : 2 484 780 habitants
Peuples et ethnies : La Namibie est composé de plusieurs ethnies. 50 % sont des Ovambo, 9 % des Kavango et les Herero/Himbas 7 %. Les 6 % sont des Afrikaners et Allemands, 1 % appartenant à l'ethnie San.
Langues : anglais, oshiwambo, allemand, afrikaans
Religions : 80 % des Namibiens sont chrétiens, comprenant une grande majorité de luthériens. Les Himba et les San, qui habitent la région nord du pays, sont restés animistes.
Institutions politiques : La politique de la Namibie repose sur un régime parlementaire. L’élection du président se fait au suffrage universel direct. Chaque mandat dure cinq ans renouvelable une fois.
Président de la République : Hage Geingob


Histoire de la Namibie

A l’origine

D’après les fouilles archéologiques effectuées en Namibie, des Homo erectus ont vécu dans le désert Namib il y a environ 750 000 ans. Selon les historiens, les San ont fui cette partie de l’Afrique après avoir été chassés par les Khoi Khoi. Ces derniers étaient les seuls peuples vivants dans la région jusqu’à l’an 1500. Ensuite, les Herero sont arrivés, une ethnie venant de la vallée du Zambèze. De par leur nombre, les Herero ont vite dominé les autres clans en Namibie, et ce jusqu’à l’arrivée des Ovambo, une autre tribu bantoue.


Le processus de colonisation

Les Ovambo ont vécu en Namibie durant de longues années. Les premiers étrangers venus de la mer qui ont débarqué dans le pays étaient les Portugais. Ils sont arrivés en Namibie en 1486. Diogo Cão a construit à Cape Cross une croix en pierre pour témoigner de sa présence. Il faut attendre plusieurs années pour voir d’autres explorateurs débarquer dans le pays. Ils ont exploré la côte désertique, mais ne sont pas restés longtemps, car la région est inhospitalière. C’est au début du XIXe que des missionnaires hollandais ont décidé d’y poser définitivement leurs valises. Viennent ensuite les Britanniques. Ils se sont installés sur l’île de Guano en 1867 et de Walvis Bay en 1878.
Les Allemands se sont servis du commerce pour asseoir leur autorité dans le pays. En raison des conflits incessants entre les Herero et les Khoi Khoi, la Namibie a été placée sous protectorat allemand. Dès lors, des fermiers allemands ont débarqué et se sont approprié les terres namibiennes. Pour éviter tout conflit avec les pays voisins, l’Allemagne, le Portugal et les Anglais qui avaient la mainmise sur l’Angola et le Botswana ont délimité les frontières de la Namibie.


L’occupation sud-africaine

Après la défaite des Allemands durant la Première Guerre mondiale, ce sont les Sud-Africains, alliés des Britanniques, qui ont dirigé le pays. Ces derniers ont renforcé leur emprise tout au long du XIXe siècle en utilisant des diamants du fleuve orange. Comme en Afrique du Sud, la politique d’Apartheid a marqué la Namibie. La population noire était concentrée dans les Homelands situés dans le nord du pays, tandis que le centre et le sud étaient réservés aux Blancs.


La lutte pour l’indépendance

Exaspérés par la situation inégale entre les Noirs et les Blancs, les Namibiens ont décidé de prendre les armes. Des combats ont éclaté dans le nord dès 1966. Les membres du SWAPO (Organisation du peuple du sud-ouest Aafricain) ont été épaulés par l’Angola. Quand l’Afrique du Sud a envahi l’Angola, elle a reçu l’aide des Cubains, mais cette guerre a coûté cher au marxiste. Pour arrêter les affrontements, l’Angola, l’Afrique du Sud, Cuba et le SWAPO ont signé un accord. Les troupes se sont retirées peu à peu de la Namibie et elle a finalement obtenu son indépendance en mars 1990.


Géographie de la Namibie

La Namibie est réputée pour ses grands espaces sauvages et préservés. Le pays est composé de cinq grandes régions, dont les côtes qui font 1 500 km. Les dunes rougies, les plus hautes du monde, offrent un panorama saisissant.
Le centre est constitué de hauts plateaux montagneux qui culminent entre 1500 et 2573 m. Il part du Kaokoland et s’arrête au canyon de Fish River.
Dans l'est du pays se trouve le grand désert du Kalahari situé à la limite de l’Afrique du Sud et du Botswana. Cette partie constitue un des atouts touristiques du pays. Constituant le bushmanland, les forêts d’acacias, de baobabs et de palmiers font partie des sites incontournables dans cette partie de la Namibie. Dans le nord-est du pays se trouve la bande de Caprivi. Il s'agit d'un petit bout de terre excentré traversé par les forêts de mopanes et de palmiers. En suivant cette bande, vous aboutirez vers les fameuses chutes Victoria. Le célèbre parc de chobe au Botswana est certes peu fréquenté, mais il regorge de sites naturels qui valent le détour.


Économie de la Namibie

L’économie namibienne repose essentiellement sur les ressources naturelles de son sous-sol, dont ses mines d’argent, de cuivre, d’uranium et de diamant. L’exploitation du sous-sol représente 40 % du PIB du pays. La pêche occupe également une part importante de l’économie locale, soit 30 % du PIB. Malgré la prospérité de ces deux secteurs, l’économie de la Namibie reste assez fragile. Elle doit se diversifier pour ne pas dépendre exclusivement de l’exportation. En effet, la santé économique dépend entièrement des fluctuations des cours des matières premières. À noter que le SIDA constitue un frein au développement économique du pays. Près de 21 % des Namibiens sont séropositifs. En ce qui concerne le secteur touristique qui est une importante source de devises étrangères, il est le moins prospère. Il ne représente que 2 % du PIB. Pour booster ce secteur, le gouvernement a consacré un budget conséquent.


t

150

créateurs de voyages

r

20882

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

137821

voyageurs nous ont fait confiance

Haut